Plastimo

Fusée à parachute rouge

Réf: 61693

Projetée à 300 m, brûle pendant 40 sec. à 30.000 candela.

Dimensions : 25,5 x 4,7 cm (Long. x Ø)

  • SOLAS_MED_BLEU

Caractéristiques

AVERTISSEMENT :

Les feux et fusées de détresse sont des produits de sécurité et doivent être utilisés avec précaution et uniquement en cas de détresse en mer.
Toujours diriger dans le sens du vent vers l’extérieur de l’embarcation. Ne jamais diriger vers une personne et ne jamais utiliser un produit cabossé ou endommagé.

Ne pas utiliser au-delà de la date d’expiration. Stocker dans un endroit sec, facilement accessible et loin de toute source de chaleur.
Lire attentivement les instructions avant toute utilisation.

Les engins pyrotechniques doivent être maniés avec précaution :

  • Munissez-vous d'un gant de protection avant de percuter l'engin
  • Veillez à ce que le feu ne pointe pas vers une personne
  • Tenez le feu au-dessus de l'eau, sous le vent
  • Détournez le regard et tournez la tête par précaution
  • A la fin de la combustion, plongez le feu dans l'eau et conservez-le à bord pour le déposer chez un professionnel
  • N'utilisez jamais un engin dont la date de péremption est échue.

Le conseil Plastimo

Récupération et destruction des feux, fumigènes et fusées de détresse périmés

Lorsque les feux, fumigènes et fusées de détresse sont périmés, il est obligatoire de déposer ces produits chez un professionnel qui se chargera de sa destruction dans des installations agréées en conformité avec la réglementation afin de garantir la sécurité, la santé des personnes et de préserver l’environnement.

En France, la récupération des engins de signalisation de détresse des plaisanciers (feux à main, fumigènes, fusées parachute), quel que soit leur poids ou leur volume, est régie par les textes réglementaires suivants:
- Décret n° 2012-13 du 4 janvier 2012 relatif à la prévention et à la gestion des déchets ménagers issus de produits chimiques pouvant présenter un risque significatif pour la santé et l’environnement
- Arrêté du 16 août 2012 fixant la liste des produits chimiques pouvant présenter un risque significatif pour la santé et l’environnement.